Toute une filière unie sous la marque “By BÉTON”

By BÉTON : le béton à l’unisson

La filière béton a choisi de rallier l’ensemble de ses savoir-faire sous une bannière commune : “By BÉTON”. Une nouvelle marque née sous l’impulsion de trois acteurs clés : l’industrie cimentière (Cimbéton), le Syndicat National du Béton Prêt à l’Emploi (SNBPE) et la Fédération des Industries du Béton (FIB).

logo_cim_betonlogo_snbpe

 

log_fib

B comme bannière

By BÉTON : une marque de fierté

  • La filière signe “By BÉTON” comme elle signerait fièrement un ouvrage, comme les compagnons marquaient leurs pierres.
  • Elle réaffirme ainsi toutes les qualités et l’excellence de ce matériau-phare de l’ingénierie de la construction.

Un combat contre les idées reçues

  • À la fois rappel et indice, ce nouveau label invite à regarder différemment le matériau Béton et à découvrir les audaces techniques et architecturales qu’on lui doit.

Le béton c’est :

  • Un matériau de haute technicité, fiable et doté d’une capacité d’adaptation exceptionnelle.
  • Des applications par centaines.
  • Une ingénierie 100% française.
  • Élément structurel de notre quotidien, le béton façonne nos territoires et nos villes, maintenant et demain. Il est temps de le faire savoir : c’est tout le sens de la démarche “By BÉTON”.

B comme bénéfices

Le béton, un esprit pionnier

  •  En France, où les garanties sur la construction ont favorisé le choix d’un matériau béton robuste et sûr, on a de longue date misé sur le cercle vertueux des évolutions techniques qui nourrissent les ambitions architecturales, et réciproquement.
  • Béton pré ou post-contraint, allongement de la portée des poutres, formulations et coffrages autorisant une grande complexité des formes… dans la lignée de précurseurs comme Eugène Freyssinet ou Auguste Perret, les professionnels ont inspiré de réelles avancées, pour aller toujours plus vers une savante alliance de la résistance et de la finesse.

Caméléon dans l’âme

  • Le béton est ce que l’on décide d’en faire : sa composition, la forme et la texture du moule sont déterminantes pour son aspect final. Si on y ajoute une large palette de couleurs et de formes, on sait faire léger, beau, coloré et même translucide avec du Béton. Mais ce matériau sait aussi faire intelligent – phosphorescent, connecté… -, et démontre en permanence sa capacité à anticiper les évolutions sociétales.

Responsable par nature

  • S’adapter, évoluer, progresser constituent depuis toujours des ambitions fortes pour la filière. A l’heure de l’économie des ressources naturelles, le béton s’inscrit pleinement dans le principe d’économie circulaire. Son process de production à froid est un réel atout pour développer l’efficacité énergétique et le recyclage, depuis sa production jusqu’au réemploi des produits de déconstruction.
  • Matériau inerte, il déploie des fonctionnalités favorables à l’environnement (autonettoyant, dépolluant…) et accueille la biodiversité au cœur des villes.

Une empreinte locale

  • 9 milliards de chiffre d’affaires, 100 000 emplois directs et 1 million d’emplois liés : la filière Béton est un pilier de l’économie nationale, mais également territoriale car les ressources naturelles, le réseau de production et les emplois sont à 100% locaux.

Un usage pluriel

  • Le bloc, le pylône, la canalisation, l’infrastructure, la superstructure. Le transport, le réseau, le logement, le bureau, l’hôpital, l’école… La protection contre le feu et le séisme, la résistance aux agressions du temps… Le béton, c’est une gamme de solutions infinie, qui en fait le premier matériau de construction au monde.
  • Facile à utiliser, disponible en tout lieu et peu onéreux, ce matériau tient en un paradoxe : indestructible et pourtant le plus souple qui soit. Pour peu que l’on sache explorer ses qualités et maîtriser ses contraintes.